Les actions en justice pour indemnisation en raison d’un accident du travail dans le droit turc

La demande de dédommagement (matériel et moral) en raison d’un accident du travail est régie par la loi du travail n° 4857 et la loi sur la santé et la sécurité au travail.

Pour qu’un employé puisse demander un dédommagement matériel et moral et pour qu’un accident du travail puisse exister, il faut que les éléments suivants soient présents :

  • Employé
  • Employeur
  • Accident du travail

Ces conditions doivent être réunies.

Un employé travaillant dans un certain lieu de travail peut subir un accident du travail lorsqu’il agit au nom de l’employeur et en raison de son travail. Dans ce cas, il existe un droit à une indemnisation matérielle et morale en raison de l’accident du travail. Il est nécessaire de considérer le concept de lieu de travail de manière large. Par exemple, si un accident se produit pendant que l’employé est emmené par l’employeur pour travailler ailleurs, un droit à une action en justice naît.

L’employé doit être affecté physiquement et mentalement par l’accident survenu. Il doit également y avoir une perte de capacité de travail dans une certaine mesure.

QUE FAIRE APRÈS LA SURVENUE D’UN ACCIDENT DU TRAVAIL ?

Après la survenue de ces accidents, l’employeur concerné doit notifier l’accident à la sécurité sociale et à l’agence pour l’emploi dans un délai de 3 jours ouvrables. La tâche principale de la sécurité sociale est de déterminer l’accident du travail et d’examiner la faute. La sécurité sociale examinera l’accident du travail, déterminera s’il y a eu un accident du travail et évaluera la faute s’il y a un accident du travail.

Il n’est pas possible de porter plainte sans recourir à la sécurité sociale. Après la demande, il faut attendre la réponse de la sécurité sociale. Si la sécurité sociale déclare qu’il ne s’agit pas d’un accident du travail, une action en justice peut être intentée contre la sécurité sociale et l’employeur pour déterminer l’accident du travail. Le tribunal peut décider de l’existence de l’accident du travail dans le cadre de l’action en justice. Dans ce cas, les procédures à appliquer en premier lieu seront appliquées à nouveau.

QUI PEUT INTENTER UNE ACTION EN JUSTICE POUR INDEMNISATION EN RAISON D’UN ACCIDENT DU TRAVAIL ?

Après la survenue de l’accident, la première personne à intenter une action en justice pour indemnisation matérielle et morale est l’employé. Si la perte de capacité de travail est élevée, les personnes qui ont souffert de cette situation peuvent également intenter une action en justice pour indemnisation morale. Il s’agit des parents, du conjoint et des enfants.

COMPÉTENCE ET MISSION DANS LES ACTIONS EN JUSTICE POUR INDEMNISATION EN RAISON D’UN ACCIDENT DU TRAVAIL

La compétence des tribunaux du travail est en cause dans ces actions en justice intentées en raison d’accidents du travail.

Le tribunal compétent peut être celui du lieu où se trouve l’entreprise, celui du lieu où se trouve le siège social si l’entreprise est une succursale, ou celui du lieu où l’accident du travail s’est produit s’il s’est produit ailleurs.

DÉLAI DE PRESCRIPTION POUR UNE ACTION EN JUSTICE POUR INDEMNISATION EN RAISON D’UN ACCIDENT DU TRAVAIL

Il y a un délai de prescription de 10 ans pour la détermination des accidents du travail et les actions en justice pour indemnisation matérielle et morale en raison d’un accident du travail. Ce délai commence à courir à partir du moment où l’accident se produit.

Pour plus d’aide ou de conseils sur ce sujet, vous pouvez nous contacter.

Les actions en justice pour indemnisation en raison d’un accident du travail dans le droit turc

Yazıyı paylaşın: