Qu’est-ce qu’un permis de séjour à court terme en Turquie ?

PERMIS DE SÉJOUR À COURT TERME

Le permis de séjour à court terme est l’un des différents types de permis de séjour. Un permis de séjour est requis par les étrangers qui souhaitent rester en Turquie pour une période supérieure à celle autorisée par un visa ou une exemption de visa, ou plus de 90 jours. Grâce au permis de séjour, les étrangers ont le droit de rester légalement dans le pays pendant cette période. Les permis de séjour servent essentiellement à prolonger la durée d’un visa. Le visa d’un étranger est prolongé par un acte administratif et devient ainsi un permis de séjour. Ce document est généralement émis pour une durée inférieure de 60 jours à celle de la validité du passeport ou autre document remplaçant le passeport de l’étranger. Il est délivré individuellement pour chaque étranger et le type de permis est spécifié.

Il existe différents types de permis de séjour utilisés en pratique. Ceux-ci incluent :

Le permis de séjour à court terme est demandé lorsque la durée d’un visa ou d’une exemption de visa n’est pas suffisante. Ce type de permis est délivré pour des périodes successives de deux ans. Exceptionnellement, les investisseurs ainsi que leurs conjoints étrangers, leurs enfants mineurs ou à charge, ainsi que les citoyens de la République Turque de Chypre du Nord, sont soumis à une période de cinq ans.

Les raisons pour lesquelles un permis de séjour à court terme peut être demandé sont spécifiées par le législateur dans la loi correspondante. Les étrangers qui souhaitent obtenir un permis de séjour à court terme pour des raisons non énumérées doivent fournir des informations détaillées pour évaluation.

La durée du permis de séjour à court terme varie généralement en fonction de la nature de la demande, et ne dépasse généralement pas deux ans.

RAISONS POUR UN PERMIS DE SÉJOUR À COURT TERME

Les raisons suivantes sont considérées comme valables pour obtenir un permis de séjour à court terme selon la loi.

BIEN IMMOBILIER

Si un étranger prétend posséder un bien immobilier en Turquie pour demander un permis de séjour à court terme, les caractéristiques de ce bien sont examinées. Le bien en question doit absolument être une résidence et être utilisé à cet effet. Le bien immobilier constitue à la fois un indice solide concernant le logement de l’étranger et sa situation financière.

TOURISME

Le tourisme est l’une des raisons les plus fréquemment invoquées pour demander un permis de séjour à court terme. Les personnes qui sont en Turquie pour le tourisme et dont la durée de visa est insuffisante peuvent obtenir un permis de séjour à court terme pour continuer à rester dans le pays. Des informations sur où et combien de temps l’étranger restera sont attendues.

AFFAIRES COMMERCIALES

La création de liens commerciaux et d’affaires est également une raison pour obtenir un permis de séjour à court terme. Dans ce contexte, des informations et documents renforçant cette raison sont demandés tant de l’étranger que des institutions et organisations concernées. Si l’étranger demande un permis de séjour pour plus de trois mois pour cette raison, une lettre d’invitation des personnes ou organisations avec lesquelles il sera en contact est nécessaire.

INVESTISSEMENT

Les étrangers qui souhaitent investir en Turquie selon les montants et conditions définis par la présidence peuvent obtenir un permis de séjour pour eux, leur conjoint et leurs enfants mineurs ou à charge pour une période de cinq ans.

TRAITEMENT MÉDICAL

Un permis de séjour à court terme peut être obtenu pour des maladies qui ne menacent pas la santé publique à des fins de traitement. Il convient de noter que des maladies contagieuses comme les épidémies qui posent une menace pour la santé publique ne permettent pas l’octroi d’un permis. En outre, les patients concernés doivent également obtenir une acceptation des hôpitaux. Une assurance santé est requise, bien que l’étranger puisse en être exempté s’il peut couvrir tous les frais.

RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Les demandes de permis de séjour pour des recherches scientifiques doivent également être approuvées par une autre autorité si nécessaire. Si la recherche concerne des fouilles archéologiques ou des enquêtes de surface, il est important que l’étranger ait un visa approprié délivré par les représentations diplomatiques turques. En cas de manque de visa, la demande ne sera pas traitée. Si d’autres recherches scientifiques sont en question, la demande de l’étranger est envoyée à la direction de l’immigration de la province avec la durée et le permis approuvés. L’étranger est tenu de notifier les résultats de ses recherches aux institutions et organisations concernées.

FORMATION EN SERVICE

Il est fréquent que les employés soient envoyés à l’étranger pour participer à des programmes de formation en service en fonction de la nature de leur travail et de leur lieu de travail. Sur cette base, un étranger peut demander un permis de séjour à court terme. L’organisation qui offre la formation doit fournir des détails sur le contenu, la durée et le lieu de la formation.

PROGRAMMES D’ÉCHANGE D’ÉTUDIANTS

Les programmes d’échange d’universités sont de plus en plus populaires. Par le biais de ces programmes, les étudiants étrangers qui continueront leurs études en Turquie peuvent demander un permis de séjour à court terme. Cependant, la durée du permis de séjour accordé ne peut généralement pas dépasser la durée des études.

DEMANDES ET DÉCISIONS DES AUTORITÉS JUDICIAIRES ET ADMINISTRATIVES

Si les autorités judiciaires ou administratives demandent qu’un étranger reste en Turquie, il peut être soumis à un permis de séjour à court terme. Cette situation est particulièrement vraie dans les cas où un procès est en cours et il est jugé préférable que l’étranger ne quitte pas le pays.

COURS DE LANGUE TURQUE

Les étrangers qui souhaitent apprendre le turc en Turquie peuvent obtenir un permis de séjour à court terme. Ce permis peut être délivré deux fois par an. La durée du permis de séjour ne peut pas dépasser la durée du cours.

STAGE ET COURS

Un permis de séjour à court terme peut être obtenu si un organisme public prend l’initiative de permettre à un étranger de rester en Turquie pour l’éducation, la recherche, un stage ou des cours. Pendant la durée du programme, si les frais de logement et de santé de l’étranger sont pris en charge par l’organisme public, l’assurance santé n’est pas requise.

DIPLOMÉS D’UNIVERSITÉ

Les étrangers diplômés des programmes d’enseignement supérieur en Turquie, c’est-à-dire des universités, ont la possibilité de rester en Turquie pendant un an de plus. Ceux qui demandent un permis de séjour à court terme dans les six mois suivant leur diplôme peuvent obtenir un permis de séjour d’un an une seule fois.

CITOYENS DE LA RÉPUBLIQUE TURQUE DE CHYPRE DU NORD

Les citoyens de la République Turque de Chypre du Nord peuvent demander un permis de séjour en Turquie pour une période de cinq ans.

CONDITIONS NÉCESSAIRES POUR OBTENIR UN PERMIS DE SÉJOUR À COURT TERME

  • L’étranger doit fournir les documents nécessaires pour le permis de séjour.
  • L’étranger doit répondre aux conditions générales de santé et de sécurité et fournir les documents nécessaires.
  • L’étranger ne doit pas être dans une situation où il n’est pas autorisé à entrer en Turquie.
  • L’étranger doit fournir un extrait de casier judiciaire
  • L’étranger doit fournir l’adresse du lieu où il résidera en Turquie

DOCUMENTS NÉCESSAIRES POUR LA DEMANDE DE PERMIS DE SÉJOUR À COURT TERME

1. Quatre photos biométriques

2. L’original du passeport et une photocopie

3. Formulaire de demande de rendez-vous

4. Assurance santé pour étrangers

5. Si l’étranger séjourne à l’hôtel, un document de réservation est nécessaire

6. Si l’étranger est locataire, un contrat de location notarié est nécessaire

7. Si l’étranger réside chez un citoyen turc, une déclaration notariée du citoyen turc est nécessaire

8. Un document prouvant le revenu peut être demandé si nécessaire

9. Reçus de paiement des frais

RAISONS D’ANNULATION DU PERMIS DE SÉJOUR À COURT TERME

Le permis de séjour à court terme ne sera pas accordé ou son renouvellement ne sera pas autorisé si l’une des raisons suivantes est présente :

Ces cas incluent :

  • Si l’étranger ne remplit pas une ou plusieurs des conditions requises pour l’octroi du permis de séjour
  • Si l’étranger utilise le permis de séjour à des fins autres que celles pour lesquelles il a été accordé
  • Si une décision de déportation ou d’interdiction d’entrée en Turquie est prise à l’encontre de l’étranger

Pour plus d’aide ou de conseils sur ce sujet, vous pouvez nous contacter.

Qu’est-ce qu’un permis de séjour à court terme en Turquie

Yazıyı paylaşın: