L’indemnisation pour occupation illicite dans le droit turc

Action en Réparation pour Occupation Illicite

L’action en réparation pour occupation illicite, également connue sous le nom de “ecrimisil”, est une action en justice visant à indemniser le propriétaire légitime pour les dommages subis en raison de la rétention et de l’utilisation illégale de ses biens par un détenteur de mauvaise foi. Grâce à cette action, le propriétaire légitime peut réclamer une indemnisation au détenteur de mauvaise foi. En d’autres termes, l’ecrimisil est une forme de compensation pour occupation illégitime. En principe, l’ecrimisil est conçu pour protéger le droit de propriété. Dans certaines situations, des personnes peuvent s’approprier un bien sans lien juridique et sans bonne foi, causant ainsi un préjudice au propriétaire légitime. L’action en réparation pour occupation illicite est un recours juridique pour ces situations. Par exemple, l’utilisation d’un champ hérité par des personnes autres que les héritiers peut donner lieu à cette action.

Cette action est dirigée contre la personne qui utilise et occupe le bien sans droit. En tant qu’indemnisation pour l’occupation, une compensation peut être réclamée pour la perte de revenus locatifs du bien occupé sans droit.

Le dossier de la procédure doit inclure l’acte de propriété du bien occupé de manière illégale, obtenu auprès du bureau des registres fonciers ou du système.

Conditions pour Intenter une Action en Réparation pour Occupation Illicite

Certaines conditions doivent être remplies pour intenter une action en réparation pour occupation illicite.

1. Le bien doit être occupé.

Utiliser le bien sans l’autorisation du propriétaire constitue une occupation. Des exemples incluent l’utilisation du bien sans autorisation, la construction sans permis ou l’exploitation agricole non autorisée. S’il n’y a pas d’occupation, il n’y a pas de fondement pour une action en réparation pour occupation illicite. De plus, l’occupation n’a pas besoin d’être continue. Dans certains cas, des occupations saisonnières ou périodiques peuvent être observées. L’occupation sera déterminée par une inspection et une expertise. La date de début de l’occupation, les informations sur l’occupant et l’objectif de l’utilisation sont également importants. Le demandeur peut prouver l’existence de l’occupation par tout moyen de preuve.

2. Le défendeur doit être un détenteur illégal.

La personne en question ne doit avoir aucun titre ou droit juridique valide. Sinon, elle ne pourra pas être considérée comme un occupant.

3. L’occupation doit être réalisée de mauvaise foi.

L’occupant est considéré de mauvaise foi s’il sait ou devrait savoir qu’il est en tort. Le droit ne protège pas la mauvaise foi. La mauvaise foi est déterminée en tenant compte des spécificités du cas concret. Par exemple, une personne qui utilise une partie indépendante sans y être affectée n’est pas considérée de bonne foi. Si l’occupant agit avec la permission des autres héritiers, il n’y a pas de mauvaise foi.

4. Le demandeur doit avoir subi un préjudice.

Selon certaines opinions, l’action en réparation pour occupation illicite peut être intentée même en l’absence de préjudice subi par le demandeur.

Action en Réparation pour Occupation Illicite entre Frères et Sœurs

L’action en réparation pour occupation illicite entre héritiers est souvent observée entre frères et sœurs, mais elle peut également concerner d’autres héritiers. Par exemple, l’utilisation prédominante par un seul frère d’un bien dont tous les frères et sœurs sont propriétaires peut donner lieu à cette action. Toutefois, il convient d’abord de notifier l’autre partie de l’intention de mettre fin à l’usage.

Action en Réparation pour Occupation Illicite entre Autres Héritiers

L’action en réparation pour occupation illicite, souvent observée entre frères et sœurs, peut également concerner d’autres héritiers. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire que tous les copropriétaires se réunissent. Chaque héritier peut intenter une action en réparation pour occupation illicite en son propre nom, après avoir satisfait à la condition de mise en demeure de mettre fin à l’usage.

Action en Réparation pour Occupation Illicite et Condition de Mise en Demeure

Les biens soumis à la propriété en indivision héritée peuvent rester dans cet état pendant de nombreuses années sans être partagés. Cela donne l’impression qu’un seul individu est propriétaire. Un copropriétaire peut demander une indemnisation pour occupation illicite à un autre copropriétaire utilisant la part qu’il ne peut utiliser lui-même, à condition de le mettre en demeure. La mise en demeure consiste en une notification des autres héritiers à l’occupant illégal indiquant leur intention de jouir également du bien. La mise en demeure est généralement effectuée par une mise en demeure formelle. Cependant, dans certains cas, la condition de mise en demeure n’est pas nécessaire. Ces cas sont :

1. Le bien en question est un bien public.

2. Le bien en question génère des revenus locatifs.

3. Le bien en question génère des revenus par la culture de produits agricoles.

4. Le bien en question a déjà été l’objet d’une autre action en justice.

5. L’occupant illégal revendique des droits sur l’ensemble du bien.

Après avoir satisfait à la condition de mise en demeure, un héritier peut intenter une action en justice pour réclamer une indemnisation pour occupation illicite.

Autres héritiers :

L’action en réparation pour occupation illicite, souvent observée entre frères et sœurs, peut également concerner d’autres héritiers. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire que tous les copropriétaires se réunissent. Chaque héritier peut intenter une action en réparation pour occupation illicite en son propre nom, après avoir satisfait à la condition de mise en demeure de mettre fin à l’usage.

Où Intenter une Action en Réparation pour Occupation Illicite ?

Le tribunal compétent pour l’action en réparation pour occupation illicite est le tribunal civil de première instance. Le tribunal du lieu de résidence du défendeur est également compétent. Vous pouvez engager votre action en justice auprès du tribunal civil de première instance du lieu de résidence du défendeur. Une action en réparation pour occupation illicite peut également être intentée auprès du tribunal civil de première instance du lieu où se trouve le bien.

Ce Qui Peut Être Demandé dans une Action en Réparation pour Occupation Illicite

1. Restitution du bien en question

2. Revenus ou produits obtenus par la personne illégitime

3. Revenus ou produits que la personne illégitime a négligé d’obtenir

4. Perte de valeur du bien due à son utilisation par la personne illégitime

L’action en réparation pour occupation illicite permet de compenser au moins le montant équivalent au revenu locatif. Le montant de l’indemnisation est calculé en fonction des caractéristiques du cas concret. Lors de ce calcul, des éléments tels que la situation du bien, sa superficie, son état d’urbanisation, ses caractéristiques et sa valeur marchande sont pris en compte.

Délai de Prescription pour une Action en Réparation pour Occupation Illicite

Le délai de prescription pour une action en réparation pour occupation illicite est de 5 ans. Ce délai commence à courir à partir de la date de l’action en justice et est régressif. Ce délai a été établi par une décision de la Cour de cassation et des jurisprudences établies de la Cour de cassation. Par exemple, une personne qui intente une action en 2020 peut réclamer une indemnisation pour occupation illicite jusqu’en 2015. Pour plus d’informations, nous vous recommandons de consulter un conseiller juridique.

Pour plus de détails sur l’action en réparation pour occupation illicite, vous pouvez nous contacter via notre page de contact.

Exemples de Jugements en Matière d’Action en Réparation pour Occupation Illicite

  1. 1. HD., T. 25.04.2016, E. 2016/5606, K. 2016/5042
  • “Concernant les objections d’appel des demandeurs relatives à l’ecrimisil, il est bien établi que l’ecrimisil est une forme de compensation pour occupation illégitime due par le détenteur de mauvaise foi au propriétaire. Dans le cas présent, le bien contesté a été vendu à titre privé par l’un des copropriétaires en indivision au défendeur, et compte tenu des articles 701 et suivants du Code civil turc, il ne peut être question de bonne foi de la part du défendeur.”

HGK., T. 27.02.2002, E. 2002/3-131, K. 2002/114

  • En principe, à moins d’être empêchés, les copropriétaires ne peuvent se réclamer mutuellement de l’ecrimisil. La condition de mise en demeure de mettre fin à l’usage doit être remplie avant la période pour laquelle l’ecrimisil est réclamé, et le copropriétaire demandeur doit avoir informé le copropriétaire défendeur de son intention de jouir du bien ou de ses revenus. Cependant, il existe des exceptions établies par la jurisprudence. Celles-ci incluent les cas où le bien en question est un bien public, où le bien génère des revenus locatifs ou des produits naturels comme des fruits ou des légumes, ou dans le cas de l’exploitation d’une entreprise établie par le défunt ou générant des revenus en propre. Dans ces cas, la condition de mise en demeure de mettre fin à l’usage n’est pas requise.

Y.8.H.D 2021/2164 E., 2021/5466 K.

  • Dans la copropriété indivise, un copropriétaire qui ne peut jouir du bien peut toujours demander l’arrêt de l’interférence par l’autre copropriétaire ou les copropriétaires qui l’empêchent d’en jouir, et/ou intenter une action en réparation pour occupation illicite. En principe, à moins d’être empêchés, les copropriétaires ne peuvent se réclamer mutuellement de l’ecrimisil. La condition de mise en demeure de mettre fin à l’usage doit être remplie avant la période pour laquelle l’ecrimisil est réclamé, et le copropriétaire demandeur doit avoir informé le copropriétaire défendeur de son intention de jouir du bien ou de ses revenus.

Pour plus d’aide ou de conseils sur ce sujet, vous pouvez nous contacter.

L’indemnisation pour occupation illicite dans le droit turc

Yazıyı paylaşın: